Recherche

Histoire et localisation de l'unité

L'unité mixte de recherche ECOSYS INRAE-AgroParisTech a été créée le 1er janvier 2015 par la fusion de l'unité Environnement et grandes cultures (EGC) (responsable de l'unité, Enrique Barriuso entre 2010 et 2015), de l'unité physicochimie et écotoxicologie des sols des agrosystèmes contaminés (PESSAC) (chef d’unité, Christian Mougin, 2010-15), et du personnel de l’équipe Matière organique des sols de l’unité BIOEMCO. Ce dernier groupe avait intégré l'unité EGC le 1er janvier 2014. L'unité EGC a été créée sur le site de Grignon en 2000 par le regroupement de deux unités : l'unité de bioclimatologie et de science des sols et l'équipe d'écophysiologie des plantes de l'unité agronomie. L'unité PESSAC a été créée sur le site de Versailles en 2006 en tant que pôle d'écotoxicologie terrestre de l'INRA. Cette unité est le résultat de la fusion de l'unité Science du sol de Versailles (département Environnement et Agronomie de l'INRA - EA) et de l'équipe Xénobiotiques et Environnement de l'unité Phytopharmacie (département Santé des plantes et de l'environnement de l'INRA - SPE).

Les superviseurs d’ECOSYS sont INRAE (départements AgroEcoSystem et SPE, dont AgroEcoSystem est le pilote) et AgroParisTech (département Sciences et techniques agronomiques, forestières, des eaux et de l’environnement - SIAFEE). Actuellement, l'unité est répartie sur trois bâtiments, deux sur le site de Grignon et un sur le site de Versailles. L'ensemble de l'unité sera regroupé à Saclay en 2022.

Structure

L'unité est organisée en équipes scientifiques disciplinaires, avec des thèmes transversaux. Suivant les recommandations du dernier comité d'évaluation, nous avons commencé la période de cinq ans avec quatre équipes scientifiques: écotoxicologie, pédologie, écophysiologie végétale et bioclimatologie. En 2016, nous avons fusionné ces deux dernières équipes avec la création de l'équipe Eco & Phy (écophysiologie et physico-chimie des interactions végétation-atmosphère) (Fig. 1). Chacune de ces trois équipes est située de préférence dans l’un des trois bâtiments de l’unité. Les thèmes transversaux reposent sur le cadre conceptuel des services écosystémiques et définissent les résultats de nos recherches qui contribuent à certains services écosystémiques. Ces thèmes transversaux assurent une partie de la valorisation des résultats, tout en contribuant à la fois à la structuration du partenariat académique et R&D et à la formation par la recherche. Des groupes techniques communs à l'unité, dont le personnel reste attaché aux équipes scientifiques, assurent le développement et la maintenance des appareils et outils partagés. Une équipe "gestion et services communs" regroupe l'ensemble des services supports et des missions collectives (Fig. 1).

Functional organization

Figure 1. Organisation fonctionnelle de l'unité EcoSys

Organisation du projet d'unité

Notre nouveau projet s'inscrit dans la continuité de la période quinquennale précédente, tout en renforçant les objectifs d'ECOSYS et ses thèmes d'identification, ainsi que le partenariat, en particulier dans le contexte de l'université Paris-Saclay pour préparer notre déménagement à Saclay. La gestion des compétences scientifiques et techniques constituera une contrainte majeure : les compétences existantes, celles à renouveler pour faire face à un grand nombre de départs et les nouvelles à acquérir.

Ces compétences seront organisées grâce aux trois équipes scientifiques disciplinaires existantes, avec la structuration des infrastructures techniques par groupes d’activités et la création de pôles techniques transversaux : Chimie de l’environnement (analyses), Observation, Expérimentation, Géomatique et Modélisation. Chaque pôle technique sera coordonné par un ingénieur dont la tâche de coordination reviendra dans ses missions spécifiques et sa fiche de profil.

La gestion d’ECOSYS sera renouvelée pour le nouveau projet. La direction générale sera assurée par une nouvelle directrice (Sabine Houot) et une équipe dirigeante comprenant la nouvelle responsable de l'équipe Sol (Patricia Garnier) et les responsables actuels des équipes Ecotox (Isabelle Lamy et Juliette Faburé) et Eco&Phy (Benjamin Loubet et Sébastien Saint-Jean). Un comité de direction sera constitué, comprenant des personnes ayant des responsabilités d'animation (au moins des coordinateurs des pôles techniques et des axes de structuration) et en charge des relations avec les structures d'enseignement. Les autres instances statutaires (conseil d'unité et assemblées générales) seront maintenues avec un fonctionnement similaire à celui actuel (Fig. 30).

unit project

Figure 30. Functional organigram for the next ECOSYS project 2020-2024

Les thèmes structurants seront coordonnés comme suit :

  • Thème «Biomasses»: Sophie Genermont, assistée de Florent Levavasseur, Céline Richard-Molard et Benoît Gabrielle.
  • Thème «Climat»: Raia Massad, aidée de Patricia Garnier
  • Thème «Contaminants»: Carole Bedos, aidée de Juliette Faburé et Laure Mamy
  • Thème «Diversité»: Corinne Robert, aidée de Colette Bertrand et Alexandra Jullien

Les pôles techniques seront coordonnés comme suit :

  • Pôle «Chimie»: Marjolaine Deschamps, assistée de Nathalie Cheviron et Patricia Laville
  • Pôle «Observation»: Pauline Buysse, assistée de Camille Resseguier
  • Pôle «Expérimentation»: un ingénieur à recruter (IE), dans l’intervalle, Alain Fortineau
  • Pôle «Géomatique»: Jean-Marc Gilliot, assisté par Emmanuelle Vaudour et Raia Massad
  • Pôle «Modélisation»: un ingénieur à recruter (IR), en attendant, Benjamin Loubet

Les deux plateformes d'analyse auront un fonctionnement spécifique autonome :

  • Plateforme Biochem-Env: Nathalie Cheviron en tant que responsable technique et Christian Mougin en tant que responsable scientifique
  • Business Unit «AgroSystèmes»: avec Marco Carozzi (d'INRAE-Tranfert) en tant que manager, et avec Céline Decuq et Sophie Genermont en charge des liens avec ECOSYS ou des aspects techniques et scientifiques.

Deux équipes scientifiques et une équipe d'appui :

L'équipe Sol&Tox

L'équipe Eco&Phy

L’équipe d’appui sera coordonnée par un nouvel ingénieur à recruter, en particulier chargé des aspects administratifs et financiers. Les autres missions d’appui, telles que la prévention, la qualité et les services informatiques, continueront de fonctionner comme à l’heure actuelle.

Voir aussi

Date de modification : 24 octobre 2023 | Date de création : 02 août 2010 | Rédaction : Ecosys - Sophie Formisano